La rayon le plus connu de l’épicerie britannique reste celui des biscuits anglais.

La science du biscuit anglais fait la part belle au biscuit sec. Sucré ou salé, ce savoir-faire british en la matière s’est largement développé autour du fameux tea time. Plus récemment, il s’est allié à la culture américaine pour proposer des alternatives plus sucrées, avec des marques telles que Oreo par exemple.

Si vous êtes perdus parmi toutes les sortes de biscuits aux noms anglais, et ne savez pas trop ce que cela signifie derrière, ce guide rapide des biscuits anglais est fait pour vous.

Les biscuits secs anglais

Les biscuits secs sont les stars de l’instant thé à l’anglaise. Les biscuits pour le thé sont composés à base de farine de blé, de sucre, d’huile végétale et d’extrait de malt. Mais il existe des biscuits plus connus, dont les plus répandus sont sans doute les shortbreads. D’origine écossaise, il est nommé ainsi car “short” en ancien anglais indiquait une texture friable (“long” indiquait une texture plus élastique). Il est confectionné à base de sucre, farine et de beurre et se consomme également avec des fromages lorsque l’heure du thé est passée.

En deuxième position, le biscuit à la “custard cream”. Il s’agit d’une crème pâtissière à base d’œufs et de lait ou de crème, parfois accompagnée de sucre, de beurre, d’essence de vanille ou de chocolat. Et enfin, une autre spécialité nous venant d’Écosse : les “oatcakes”. Ce sont littéralement des “gâteaux d’avoine”, confectionnés à partir d’avoine (un peu de farine peut parfois être ajoutée) et cuits au four. 

Les biscuits sucrés anglais

Côté sucré, tout le monde connaît les célèbres Oreos. Traditionnellement, les Anglais préfèrent cependant les sucreries telles que les Pop tarts ou les biscuits secs agrémentés de goûts sucrés comme les biscuits fins Crawfords.

Les Pop tarts sont des biscuits Kellog’s composé de deux tranches de biscuit pâtissier entre lesquelles est glissé un fourrage sucré. Il en existe de très nombreux goûts. Ces “tartes” se consomment réchauffées, habituellement au grille-pain. Elles sont d’ailleurs appelées “grillardises” en français.

Les biscuits fins tels que ceux confectionnés par Crawfords sont simplements fourrés aux fruits secs. Et pour finir, n’oublions pas que c’est d’outre manche que viennent les cookies. Aux éclats de chocolat et à l’orange, au butterscotch ou aux triples chocolats, ils existent en de nombreuses saveurs. 

Les biscuits salés anglais

Dans le rayon salé, les produits alimentaires anglais se rangent tous derrière les fameux crackers. Ce sont des biscuits secs et croustillants.

Les marques telles que Jacob’s crackers et Belin redoublent d’inventivité pour les décliner en de nombreuses saveurs : cheese crackers, crackers aux herbes, aux graines, au sésame, etc. Ces biscuits se consomment seuls ou avec du fromage, habituellement à l’apéritif.